Tecalcor a cessé la fabrication et la distribution de e-liquides au CBD. Pouvez-vous expliquer les raisons de ce choix ?

Olivia Doppelt-Azeroual (O D-A) : Tecalcor n’a pas cessé ni de fabriquer, ni de distribuer les e-liquides au CBD. Nous nous sommes simplement assurés qu’il n’y avait pas de traces de THC dans les produits que nous fabriquons. C’est le cas. Nos e-liquides au CBD isolat sont aux normes et sont disponibles sur notre site internet et chez quelques revendeurs.

Nous avons d’ailleurs trouvé un fournisseur de l’huile de CBD full spectrum qui ne contenait pas de trace de résine. Nous sortirons au premier semestre 2019, un e-liquide full spectrum, au goût recherché par les fumeurs de cannabis mais garanti sans THC. Une piste sérieuse pour le sevrage dans ce domaine.

Est-ce que la situation va être amenée à évoluer sur ce sujet, selon vos informations ? Le cannabis thérapeutique est sous les feux des projecteurs actuellement. Le ministère de la santé a mis en place un groupe de travail qui devrait statuer en 2019 sur une autorisation en France du Cannabis médical. Ce qui est sûr est que le cannabis, même thérapeutique ne pourra pas être fumé; il pourrait être administré par voie sublinguale, ou appliqué sous forme de crème ou encore vaporisé dans une cigarette électronique.

Pouvez-vous au passage nous rappeler les différents grades de qualité du CBD, notamment ce qu’est le full spectrum ? Comment sélectionnez-vous celui que vous utilisez ?

O D-A : Il existe en effet deux types de CBD :

  • Le CBD purifié (ou isolat) : A la manière du principe actif d’un médicament, le CBD est extrait de la plante et purifié. Ces cristaux sont purs à plus de 99 % sans THC*. Ils sont ensuite dilués à différentes concentrations dans une huile végétale de qualité bio.

  • Le “CBD Full Spectrum” : l’extraction de cannabidiol de la plante Cannabis Sativa produit une essence huileuse contenant des terpènes** et divers cannabinoïdes dont les proportions varient en fonction des types de plante, la manière dont les plantes sont cultivées, leur maturité, … mais toujours sans THC*. Celui que nous utilisons contient principalement du CBD à 85 % mais aussi d’autres cannabinoïdes comme le CBG ou le CBC *** qui ne sont pas psychoactifs mais qui ont des propriétés complémentaires au CBD. Cette essence est mélangée à une huile végétale de qualité bio.

*La concentration en THC est inférieure à la limite de quantifications de nos équipements scientifiques de pointe.

** Les terpènes ou huiles essentielles de chanvre sont connus comme générant du bien être.

*** CBG : cannabigerol; CBC : cannabichromene.

Pour les sélectionner, nous demandons un échantillon que nous analysons à l’aide de méthodes analytiques développées par le département R&D de notre laboratoire. Nous vérifions plusieurs choses :

  • Le taux de THC doit être en dessous de la valeur quantifiable.

  • Pour le Full Spectrum, l’absence de résine paraffinique qui peut être nocif si le produit est utilisé dans un e-liquide. La résine ne pose cependant pas de problème particulier dans une huile qui est administrée par voie orale.

Vous avez créé la marque d’huiles de CBD Olympe (Oil Hemp). Qu’est-ce que c’est qu’une huile de CBD ?

O D-A : Une huile au CBD est de l’huile végétale, souvent de l’huile de chanvre à laquelle est ajouté du CBD sous deux formes différentes :

  • L’huile au CBD purifié (ou isolat).

  • L’huile au “CBD Full Spectrum”:

Les huiles Olympe suivent un processus de fabrication stricte et de qualité afin de garantir des produits d’une efficacité optimale et d’une qualité premium. Ces huiles permettent aux personnes réticentes au vapotage de consommer du CBD.

Pour la gamme Olympe Pure CBD, nous avons décidé de travailler le goût des huiles en ajoutant à l’huile de chanvre, qui a un goût assez neutre, de l’huile d’olive de qualité premium, ainsi que des herbes aromatiques bio aux vertus thérapeutiques reconnues :

  • L’huile d’olive alliée à l’huile de chanvre réduirait les risques cardiovasculaires, aurait des vertus relaxantes et anti-inflammatoires et faciliterait la digestion, grâce à leurs richesses en Oméga 3-6-9.

  • Les extraits de basilic seraient efficaces pour éviter les nausées, vomissements. Ils auraient également des propriétés antispasmodiques, digestives et anti-inflammatoires.

  • Les extraits naturels de thym quant à eux possèdent des bienfaits antiseptiques et antifongiques et soulagent les pathologies de type respiratoire.

  • Le curcuma est également connu pour ses vertus digestives, anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

  • L’association de la coriandre et de la menthe facilite la digestion, possède des propriétés antioxydantes et digestives ainsi que de nombreuses vitamines. La coriandre faciliterait également l’endormissement

Pour la gamme Olympe Full Spectrum, et comme le CBD Full Spectrum a son propre goût, nous avons créé deux huiles différentes : une à l’huile de chanvre et un mélange huile de chanvre/huile d’olive couplée au Basilic.

Les huiles ne se vapent pas, elles ne se fument pas non plus, du coup, comment se consomment-elles ?

O D-A : Le mode d’administration des huiles au CBD est sublinguale. Il faut mettre quelques gouttes d’huiles sous la langue, attendre quelques minutes et avaler. De cette manière, le CBD se diffuse par absorption au travers des muqueuses sous la langue.

VP : Est-ce qu’il y a des différences notables en fonction de l’administration du CBD, par exemple entre l’ingestion et l’inhalation, comme avec le vapotage ? Est il possible d’imaginer, à terme, du CBD avec des effets différents selon le mode choisi ?

O D-A : Le CBD existe sous plusieurs formes : gélules, huiles, e-liquides, lotions… Selon le mode d’administration, sa biodisponibilité sera différente. Petite précision, la biodisponibilité est le degré et le taux d’absorption d’une substance dans le sang. Cette donnée est à considérer autant que la concentration du produit utilisé et la quantité à prendre.

Des études scientifiques ont mesuré le taux d’absorption du CBD en fonction du type de produit utilisé. Nous pouvons résumer ici ce qui y est dit:

  • Administration par voie orale (pour les gélules par exemple). C’est le moyen le moins productif pour consommer du CBD. En effet, des études établissent le taux d’absorption réel entre en moyenne à 6%.

  • Administration par voie Sublinguale : (huiles au CBD, sprays aux CBD). 12-30%

  • Administration par Vaporisation (e-liquides CBD) en moyenne à 32%: le plus efficace pour le CBD, les gouttelettes de e-liquide tapissent la surface des poumons qui est très vascularisée. Le CBD diffuse rapidement dans le sang.

  • Administration par voie cutanée (crèmes au CBD): dans ce cas, le CBD n’atteint jamais la circulation sanguine mais il est absorbé à la surface de la peau pour interagir avec les récepteurs cannabinoïdes situés à proximité. Il peut donc atténuer des douleurs dues à des inflammations locales.

Le CBD aura donc le même effet apaisant mais avec des intensités différentes selon les personnes. et selon les doses ingérées.

Vous proposez votre propre gamme, déclinée en concentrations de 5 ou 10 %, mais vous proposez aussi des produits à façon avec des taux différents en marque blanche. Qui sont vos clients aujourd’hui ?

O D-A : Nos clients sont principalement ce que nous appelons des CBD shops. Ils vendent divers produits au CBD : des huiles, des gélules, des miels, des e-liquides. Beaucoup d’établissements ont été ouverts entre le premier et le 3ème trimestre 2018. Certains ont été fermés par les autorités principalement à cause de la vente de Fleurs de Cannabis Sativa, espèce de cannabis connue pour son haut taux de CBD et sa faible teneur en THC mais qui n’avait pas forcément le seuil légal concernant le THC. Malgré tout, même avec un taux légal, la vente et l’utilisation de fleurs sont interdites.

Les CBD shops vendent toutes sortes de produits dérivés du CBD; des e-liquides, des huiles, des lotions, des gélules. Les déclinaisons sont infinies mais le taux de THC sur les produits finis vendus doit être nul comme nous l’avons défini ci-dessus.

Dans notre démarche commerciale, nous n’avons pas oublié de proposer ces huiles au CBD comme compléments alimentaires pour les animaux de compagnie (chien, chat mais également chevaux). Ainsi, une formulation dédiée aux animaux, HEMPET 3% à partir d’huile de saumon, naturellement enrichie en acides gras oméga-3, -6 et -9 dosée à 3 % en CBD isolat ou Full Spectrum a été créée. Sous forme de gouttes, elle est additionnée à la nourriture habituelle de l’animal sans créer de somnolence.

Cette huile sert à calmer et à soulager les animaux stressés (transports, visites chez le vétérinaire, périodes de stress…) ou ceux ayant des douleurs articulaires très handicapantes dans la vie de tous les jours.

Un mot aussi sur les miels au CBD que vous proposez. La gamme, pour avoir eu la chance de la goûter, est très réussie, et incite à la gourmandise, ce qui induit une question : la posologie du CBD. Y a-t-il une dose à partir de laquelle la molécule cesse d’agir ? Et y a-t-il un seuil de dangerosité, même relative ?

O D-A : Les miels au CBD Olympe ont été créés pour les gourmands. La concentration en CBD est très faible. Il faudrait en ingérer de très grandes quantités pour ressentir un effet. Nous en proposons 4 différents ; pot de 150 g, dosé à 0,2 % de CBD : un miel crémeux toutes fleurs, un miel hibiscus-orange, un miel crémeux aux copeaux de pomme séchée et un miel crémeux à la lavande.

Pour la posologie du CBD en général, la dose de départ conseillée est de 1 mg/kg/jour. Une personne de 65 kg devrait donc commencer par 65 mg de CBD par jour qui peuvent être répartie en trois prises sur la journée. Pour une huile à 10 %, cela correspond à 6 à 8 gouttes trois fois par jour.

Il est important de rappeler que le CBD n’affecte pas les paramètres vitaux tels que la fréquence cardiaque ou la pression artérielle, mais également qu’il n’est en aucun cas  psychotrope ni addictif. Il n’a pas non plus de dose létale chez l’homme. Jusqu’à 1500 mg/jour, il est généralement bien toléré par l’organisme.